La garde partagée


Qu’est-ce que la garde partagée ?

A ne pas confondre avec la garde alternée ou exclusive qui correspondent à des alternatives de garde d’enfant après un divorce. La garde partagée correspond à la garde d'enfants de plusieurs familles par une même auxiliaire ou assistante parentale alternativement au domicile de chacune des familles. C'est une solution plus avantageuse pour les parents (particuliers-employeurs) qui partagent conjointement et mensuellement les frais de garde de leurs enfants. En cas de garde alternée, l’auxiliaire parentale occupe les mêmes missions que pour une garde simple (soins, hygiène, alimentation, activités d’éveil, jeux, etc…), elle devra néanmoins veiller et s’occuper de la même façon des enfants des 2 familles et effectuer les trajets nécessaires (crèche, école, parc, domicile…) exercer alternativement dans l’un ou l’autre des domiciles.


Chacune des familles devra établir son propre contrat de travail (et fiches de paie) avec l’auxiliaire parentale stipulant la garde partagée avec l’autre famille et les deux lieux de garde alternatifs. Si néanmoins, les familles font appel à un organisme de services à la personne comme Yoopala, celui-ci s’occupera de toutes les formalités administratives concernant l’auxiliaire parentale et les familles signeront seulement leur contrat respectif de prestations de garde à domicile.

Les avantages de la garde partagée à domicile autre que son coût :


  • Le bien-être des enfants gardés la moitié du temps chez eux,
  • La création de liens d’amitié entre les enfants,
  • La facilité pour les parents au niveau des horaires adaptés donc plus souples,
  • Crédit ou réduction d’impôts 50%,
  • CMG versée par la CAF à condition que les enfants soient gardés alternativement aux 2 domiciles des parents,

Les inconvénients de ce mode de garde ne concernent que les familles :


  • mise au point des 2 familles et mise en place commune - dès le départ - sur les règles du « quotidien » (hygiène et propreté, alimentation, jeux, heure du coucher, tablette, tv, etc...),
  • mise au point des 2 familles et mise en place commune - dès le départ - sur la rémunération de l’auxiliaire parentale (vacances, date de paiement, horaires),

Concernant la rémunération de l’auxiliaire parentale, différentes possibilités s’offrent aux parents-employeurs :


  • le 50%/50%,
  • en fonction du nombre d’enfants (3 enfants dans l’une des familles et 1 enfant dans l’autre),
  • en fonction du nombre d’heures de garde (plus d’heures pour un bébé que pour un enfant de 5 ans)

Comment calculer sa rémunération en 3 exemples ? :


  • Si l’auxiliaire parentale garde 2 enfants : 1 par famille avec le même nombre d’heures de garde, les familles opteront pour le 50/50 ;
  • Si l’auxiliaire parentale garde 3 enfants : 1 dans une famille et 2 dans l’autre avec le même nombre d’heures, les familles paieront 40% pour la première et 60% pour la seconde ;
  • Si l’auxiliaire parentale garde 2 enfants : 1 dans une famille et 1 dans l’autre mais pas le même nombre d’heures car Marie a 8 mois donc plus d’heures de garde dans la journée… dans ce cas l’une paiera 50h par semaine et l’autre 20h par semaine ;